SAINT CHERON BASKET BALL : site officiel du club de basket de ST CHERON - clubeo

1/4 de Finale JEEP ELITE : Résultats Matchs 1

25 mai 2018 - 00:29

   JEEP ELITE 1/4 DE FINALE : RESULTATS MATCH 1   

 

   Le Mans / Lyon-Villeurbanne : 68-81   

Résumé du match (source : site LNB.fr) :

« On a fait une entrée catastrophique. » Antoine Eïto a bien résumé l’entame de match ratée des Manceaux (15-27 après 10 minutes). Cet écart, le MSB courra après pendant les 3 quarts-temps suivants, sans parvenir à recoller, le plus beau rapproché se faisant à la 25e(44-47). Mais le nouveau venu Julian Gamble (14 points à 7/9), un A.J. Slaughter efficace (18 points à 7/10 aux tirs, dont 4/5 de loin) et un Justin Harper record (17 points, 9 rebonds, 28 d’évaluation) se chargeront de calmer les ardeurs sarthoises.

Bref, comme depuis deux ans, l’ASVEL est en route pour l’upset. « Les playoffs, c’est comme une nouvelle saison qui commence », sourit Charles Kahudi au micro de SFR Sport 2. « C’est bien mais ce n’est qu’un match. » A noter que Youssoupha Fall, blessé, n’a joué que 2 minutes et est incertain pour le match retour, tandis que Roméo Travis reste sous la menace d'une suspension (l'appel du MSB étant suspensif, l'Américain a finalement tenu sa place mardi soir). Côté ASVEL, c’est David Lighty qui est touché (7 minutes seulement). Lighty n'est pas revenu en jeu après avoir percuté Will Yeguete dans le premier quart-temps.

Résumé vidéo du match et statistiques complètes

 

   Strasbourg / Nanterre : 83-56   

Résumé du match (source : site LNB.fr) :

Nanterre tient une mi-temps

De son côté, la SIG a tenu son rang, grâce à une entame de seconde mi-temps tonitruante (16-0 en 4’20). A la pause, pourtant, tout allait bien pour Nanterre (31-31), à fond en défense et qui gênait bien Strasbourg avec ses prises à deux. Et puis, les Alsaciens se sont mis à bien faire tourner la balle, à étouffer leur adversaire, à se procurer du jeu rapide et ont tué le match en 10 minutes (30-10 dans le troisième quart !).

« En première mi-temps, on a joué comme des bonshommes, pas en deuxième », conclut Lahaou Konaté après-match. Limpide. Pour se réconforter, les supporters de Nanterre pourront se dire qu’en finale, en 2013, les Verts avaient pris très cher face à Strasbourg au match 1 (89-55). A voir, vendredi, si les hommes de Pascal Donnadieu sont capables de la même réaction qu’il y a 5 ans…

Au niveau des stats d'équipes, la SIG à dominé dans tous les domaines, notamment au rebond (33 vs 22) et dans l'adresse au tir (50,9% à 28/55 vs 37,8% à 22/58). Çà se traduit forcément dans les éval. globales d'équipe 97 vs seulement 44 pour Nanterre. Sans appel...

Au niveau individuel, aucun nanterrien ne dépasse les +10 d'éval. La "meilleure" (9) revient au meneur finlandais Jamar WILSON avec 13 points (à 5/10 au tir + 2/3 au LF), 4 rebonds et 1 passe décisive. 

Résumé vidéo du match et statistiques complètes

 

   Monaco / Pau-Lacq-Orthez : 99-97   

Résumé du match (source : site LNB.fr) :

Okobo a fait trembler Monaco !

Monaco a souffert (99-97) face à une équipe Paloise emmenée par un grand Elie Okobo (44 points !)

On savait qu’Elie Okobo possédait un talent rare. Ce garçon de 20 ans n’avait-il pas terminé troisième meilleur marqueur français de la saison régulière (12,9 points) en signant plusieurs copies à plus de 20 unités et un record à 30 points le 10 février contre l’Elan Chalon ? Mais ce soir, le numéro 0 a fait plus fort encore et signé LE match de sa jeune carrière. Okobo a livré une prestation absolument phénoménale à Monaco. Ses 44 points à 70% de réussite, dont 25 points dans le seul dernier quart-temps (!), ont fait vaciller le leader de la Jeep® ÉLITE avant qu’un autre international, Paul Lacombe, ne réussisse coup sur coup trois actions décisives.

Ce fut d’abord une interception dans les mains d’Okobo conclue en contre-attaque pour redonner l’avantage à la Roca Team dans la dernière minute (94-93). Puis un nettoyage de cercle sur une tentative de Chris Dowe. Et enfin deux lancers-francs dans la foulée. La feuille statistique de Lacombe témoigne de son hyperactivité (22 points, 5 rebonds, 4 interceptions, 3 passes décisives, 7 fautes provoquées, 27 d’évaluation).  Il fallait bien cela pour permettre aux leaders de s’imposer et de s’éviter un déplacement à la vie à la mort en Béarn dès samedi.

Le chiffre : 44

Avec ses 44 points, Elie Okobo a établi la deuxième meilleure marque dans l'histoire des Playoffs, à une unité seulement du record détenu par Ron Davis (Mulhouse) : 45 points contre Montpellier le 15 avril 1989. C'est à dire il y a près de 30 ans !

En plus ces 44 points l'ont été avec un % d'adresse époustouflant : 70,6% (à 12/17 dont 8/11 à 3 points + 12/12 au LF) + 3 rebonds et 4 passes décisives pour 42 d'éval. globale.

Résumé vidéo du match et statistiques complètes

 

   Limoges / Dijon : 79-75   

Résumé du match (source : site LNB.fr) :

La JDA Dijon n’a pas été loin de réaliser un improbable hold-up à Beaublanc (79-75). Largement dominés pendant près de 35 minutes, éteints par la bonne défense du CSP, les Dijonnais se sont rebellés. Les supporters limougeauds ont retenu leur souffle lorsque Valentin Bigote (23 points) a permis à son équipe de revenir à trois longueurs (75-72). Très actif dans le money-time, David Holston allait rater le tir de l’égalisation. Dans les dernières secondes, William Howard (18 points, top-scoreur limougeaud) et Josh Carter ne tremblaient pas sur la ligne et offraient au CSP un difficile et précieux succès.

Résumé vidéo du match et statistiques complètes

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 5 Dirigeants
  • 15 Entraîneurs
  • 38 Compétiteurs
  • 13 Supporters